Parking à Chens

Annonce du sous-préfet de Haute Savoie

Le Temps dans sa version électronique reprend les propos de Jean-Yves Le Merrer, sous-préfet de Thonon-les-Bains qui confirme la fermeture en avril de la liaison entre Chens-sur-Léman et Nyon.

Le parking doit resté ouvert jusqu'à ce qu'une solution pérenne soit en place. Le sous-préfet  annonce qu'à d’avril 2015, la traversée se fera à partir du port d’Yvoire, distant de 5 kilomètres de Chens. La navette lacustre entre chens sur leman et nyon sera supprimee en avril letempsArticle du Temps du 22 novembre 2014

 

Nous continuons de suivre de près ce dossier en contact avec les décideurs politiques concernés mais aussi avec la Direction de la CGN.

Nous avons déjà des discusions avec le maire d'Yvoire sur les modalités d'accès aux zones de stationnements de la commune.

 

Nous restons attentifs aux modalités du transfert.

 

 

 

Novembre 2014 : position de la Direction de CGN

La CGN a bien été informée en date du 9 octobre 2014 par l'OFT, de la demande faite par le Préfet de Haute-Savoie du report de la ligne Nyon-Chens sur Nyon Yvoire.

Il lui était demandé de se positionner  et  de communiquer à l'OFT les tenants et aboutissants du transfert envisagé.

La réponse de la CGN est la suivante :

  • Le report éventuel n'a pas d’influence sur la concession ; l’ensemble des destinations devant à l’avenir toujours desservies.
  • La Direction de la CGN précise que ce projet de transfert est en discussion depuis de nombreux mois.
  • Enfin, elle rappelle que le débarcadère d’Yvoire est peu protégé des intempéries et du vent. Cela peut engendrer en hiver un risque accru de suppression de la ligne en cas de forte bise.

 

Cependant, la décision finale reste toutefois entre les mains des autorités politiques suisses et françaises.

La CGN appliquera la décision retenue.

Conclusion

Nous avons relancé les autorités politiques françaises par l'intermédiare du Maire d'Yvoire.

Nous continuons de suivre de près ce dossier en contact avec les décideurs politiques concernés mais aussi avec la Direction de la CGN.

La SCTL restera en particulier attentive aux modalités de transfert.

Novembre 2014

Des contacts ont été pris en octobre avec les 2 Maires de Chens-sur-Léman et d'Yvoire. 

Vous trouverez ci-après le résumé de ces échanges.

Chens-sur-Léman (échange de courriel 29 octobre 2014)

Nous avons intérrogé Madame le Maire afin de savoir si elle avait de nouvelles informations sur le transfert de la ligne vers Yvoire :

  • Avez-vous une date ?
  • Le préfet a-t-il pris sa décision ?

 

Voici la réponse de Madame le Maire :

" Effectivement, nous avons rencontré le Préfet et il a bien l’intention de déplacer la navette sur Yvoire, mais nous n’avons pas encore de date précise. Il nous a accordé la réfection de notre parking de 50 places.  Du coup nous laissons les parkings en l’état jusqu’au transfert. Nous avons reçu « le Messager » pour un article .. Espérons que le Préfet change d’avis (peut-être s’il y a mobilisation des utilisateurs pour le non transfert) "

 

Yvoire (contact téléphonique)

Le Maire, Jean François Kung, confirme que le Préfet de Haute-Savoie a demandé dans un courrier à l'OFT (en date du 6 octobre 2104) un transfert de la ligne N4 de Chens sur Léman à Yvoire. Mais pour le moment, il n'y a pas de réponse. Monsieur le Maire se dit toujours prêt pour accueillir les usagers de la ligne N4 sur les parkings de sa commune.

Il indique les premiers éléments d'organisation de ce transfert avec :

  • une gratuité des parkings entre le début novembre et mars
  • la mise en place d'abonnement pour les autres périodes avec un coût de 2€ par jour.
  • la construction dans le courant 2015 d'un abri au niveau du quai d'embarquement..

 

Conclusion 

Monsieur le Préfet de Haute Savoie aurait tranché mais pour le moment il n'y a pas de date précise à ce transfert.

Nous continuons de suivre de près ce dossier en contact avec les décideurs politiques concernés mais aussi avec la Direction de la CGN.

Nous allons rester attentifs aux modalités du transfert.

 

Septembre 2014

Des contacts ont été pris en septembre avec les 2 nouvelles municipalités de Chens-sur-Léman et Yvoire.

Vous trouverez ci-après le résumé de ces entrevus.

 

 

Chens-sur-Léman (rendez-vous le 22 septembre à la Mairie)

 

La Maire, Mme Pascale Moriaud, confirme que le Préfet souhaite un départ de la ligne vers Yvoire mais il n'y a pas de date fixée. Par ailleurs, elle confirme que la municipalité de Chens souhaite garder cette ligne. Elle a des intérêts pour les personnes ayant acquis des logements sur la commune et travaillant sur Nyon ou sa région, mais aussi pour le tissu économique de sa commune.

 

Des travaux sur le parking de Tougues sont inscrits afin de réhabiliter le parking actuel en respectant les contraintes de la loi Littoral. Il n'y aura pas d'agrandissement possible du parking. Le Préfet tient aussi à faire respecter la loi Littoral.

 

Par ailleurs, elle se propose de favoriser le parking des usagers de la N4 sur la commune de Chens. Elle souhaite pouvoir utiliser la navette mise en place par la CCBC pour amener les usagers à l'embarcadère aux heures des navettes. Cette solution peut être mise en place rapidement selon elle. Il faut cependant un accord avec la CCBC.

 

Yvoire (contact téléphonique) :

 

Le Maire, Jean François Kung, se dit prêt à accueillir la ligne N4. Il se base sur l'enquête faite par la CCBC mais la décision sera prise au niveau du Préfet. Pour lui, il n'y a pas de possibilité de répartir entre Chens et Yvoire et le Préfet sera plutôt pour une bascule complète vers Yvoire.

 

Le Maire propose des parkings toute l'année à 2€ par jour entre le 1er mars et le 31 octobre puis gratuit du 1er novembre à fin février. Il a un projet de salle d'attente sur le port. Il est aussi conscient des problèmes d'arrêt de service en cas de fort vent.

 

Conclusion 

 

Ce dossier reste compliqué pour satisfaire toutes les parties.
Il est maintenant évident que c’est le Préfet qui pèsera de tout son poids pour imposer sa vision des choses.
Nous continuons de suivre de près ce dossier en contact avec les décideurs politiques concernés.

 

Date de dernière mise à jour : mercredi, 08 Juillet 2015