Commentaires sur les fréquentations

Consolidation des 10 premiers mois de l'année 2018 - du mois de janvier au mois d'octobre

Voici les chiffres et le ficher de consolidation mis à jour avec les dernières données de fréquentation communiquées par la CGN.

Les  tendances observées depuis début 2018 se confirment.
C'est à dire un tassement généralisé avec des différences marquées entre les 3 lignes,  avec un repli moyen de 2% sur les 10 premiers mois de l'année 2018 par rapport à 2017.

Septembre
N1 :  -2%
N2 :  -4%
N3 :  - 11%
Cumul 3 lignes : -4%

Octobre
N1 : +2%
N2 :  -4%
N3 : +5%
Cumul 3 lignes :  =

Cumul (Janvier => Octobre 2018)
N1 : +1%
N2 :  -2%
N3 :  - 5%
Cumul sur les 10 premiers mois de l'année
 pour les 3 lignes : - 2%

Consolidation des 8 premiers mois de l'année 2018 - du mois de janvier au mois d'août

Voici les chiffres et le ficher de consolidation mis à jour avec les dernières données de fréquentation communiquées par la CGN.

Un tassement généralisé est constaté sur les 3 lignes avec un repli moyen de 1% sur les 8 premiers mois de l'année 2018 par rapport à 2017.

Bilan janvier-août  2018
 N1 
:     +1 %
 N2 :    -1 %
 N3 :   -6 % 
 Cumul des 3 lignes:   -1 %.

N1
Juillet 2018 : +4%
Août 2018 :  0%
Cumul sur les 8 premiers mois de l'année : +1%

N2
Juillet 2018 : +8%
Août 2018 :  -3%
Cumul sur les 8 premiers mois de l'année : -1%

N3
Juillet 2018 : +2%
Août 2018 :  -5%
Cumul sur les 8 premiers mois de l'année : -6%

Cumul
Juillet 2018 : +5%
Août 2018 :  -2%
Cumul sur les 8 premiers mois de l'année : -1%

 

Bilan 2017 et consolidation du mois de janvier 2018

Voici les chiffres et le ficher de consolidation mis à jour avec les dernières données de fréquentation communiquées par la CGN.

Bilan final 2017
 N1 
:   +2 %
 N2 :    statut quo
 N3 :   +14 %
 Cumul annuel des 3 lignes:   +3 %  

Janvier 2018
 N1 :   +12 %
 N2 :   +  6 %
 N3 :   +12 %
 Cumul  des 3 lignes :   +10 %

 

Consolidation des mois d'octobre et novembre 2017

Fréquentation pour les mois octobre / novembre stable par rapport à 2016 pour la N1 et N2, mais toujours en forte progression sur N3

N1 : +8%  (octobre) /  +3%  (novembre)

N2 :  +7%  (octobre) /  -2%  (novembre)

N3 : +19%  (octobre) /  +7%  (novembre)

 

En cumul sur les 11 premiers mois de l’année pour chacune des lignes : 
  N1 = +2%
  N2 = 0%
  N3 = +15%

Cumul des 3 lignes N1 + N2 + N3 :  +9% (octobre) / +2% (novembre) / +3% (11 premiers mois de l'année)

Consolidation du mois de septembre 2017

Fréquentation stable par rapport à 2016 pour la N1 et N2, mais toujours en forte progression sur N3
  N1 = 0%
  N2 = -5%
  N3 = +7%

En cumul sur les 7 premiers mois de l’année :
  N1 = +1%
  N2 = 0%
  N3 = +15%

Cumul des 3 lignes N1 + N2 + N3 :  3%

Consolidation des mois de juin et juillet 2017

Fréquentation stable par rapport à 2016 pour la N1 et N2, mais toujours en forte progression sur N3
  N1 = -1%
  N2 = -2%
  N3 = +13%

En cumul sur les 7 premiers mois de l’année :
  N1 = +1%
  N2 = +1%
  N3 = +16%

Cumul des 3 lignes N1 + N2 + N3 :  3%

Consolidation des mois d'avril et mai 2017

Grande variation entre avril (-12%) et mai (+14%) par rapport aux memes mois sur l’année précédente : effet du nombre de jours de semaine et des vacances très certainement.

Au total , la tendance sur les 5 premiers mois de l’année retombe sur des chiffres plus raisonnables, à savoir :
N1 : +2%
N2 : +2%
N3 : +17%

Soit un Cumul : +4%

Mars 2017 : plus de 50'000 transversées pendulaires

Le mois de Mars 2017 présente un record mensuel historique : avec plus de 50.000 traversées pendulaires le matin cumulé sur les 3 lignes N1, N2 et N3. 
 

Le taux de progression est extremement élevé en particulier pour la N3. Sur le 1er trimestre, ceci infléchit très nettement la courbe :

  • N1 : +5%
  • N2 : +2%
  • N3 : +20%

Cumul des 3 lignes N1 + N2 + N3 : +6%

Janvier 2017

Comme attendu en novembre 2016, la barre du demi-million  de traversées (allers uniquement) pendulaires annuelles a été passée ! En 2006, il y a 10 ans, le chiffre se situait à 176.000  .

Les lignes transfrontalières sont une nouvelle fois en croissance avec plus de 5 % d'augmentation des passagers. C'est la ligne N1 qui a la plus forte croisannce avec +8 %. Plus d'une année après son transfert de Chens à Yvoire la ligne N3 reprend sa progression.

  • N1 :  +8%
  • N2 : +2%
  • N3 : +3%

Cumul : +5%

 

Plus de 500'000 passagers pour les horaires transfrontaliers à la fin 2016 ?

En cette fin d'année 2016, les lignes N1, N2 et N3 ont repris leur croissance sur un rythme soutenu (particulièrement  sur N3). Le mois de novembre 2016 constitue le plus haut historique sur N1 , N2 et N3 au cumul des 3 lignes.

Novembre 2016

  • N1 :  +9%
  • N2 : +5%
  • N3 : +14%

 soit un cumul de  +8% sur l'ensemble des lignes.

 Vous trouverez un récvapitulatif sur les 11 premiers mois de l’année 2016 

  • N1 :  +8%
  • N2 : +3%
  • N3 : +2%

soit un cumul de  +5% sur l'ensemble des lignes.

Le cap des 500.000 traversées (allers uniquement) pendulaires annuelles devrait être franchi à fin décembre  ? En 2006, il y a 10 ans, le chiffre se situait à 176.000.

Juin 2016

Les observations clés :
- Le mois de Juin 2016 constitue le plus haut historique mensuel sur N1et le plus haut historique mensuel sur le cumul des 3 lignes avec 46.718 traversées frontalières le matin

La tendance croissante constatée lors des 4 premiers mois de l’année s’est prolongée à l’identique sur les 4 mois suivants : +6%

En cumul sur les 8 premiers mois de l’année (2016 / 2015) :
- N1 :  +9%
- N2 : +4%
- N3 :   stable

Total 3 lignes : +6%

Le seuil des 500.000 traversées matinales annuelles devrait être franchi à fin 2016.

Pour mémoire :
- 2006 : 175.000
- 2009 : 250.000
- 2012 : 400.000
- 2013 : 460.000

Avril 2014

La baisse surprise de la fréquentation de la N2 est-elle passagère ou est-elle le résultat du retrait des Navibus en avril, puis de la dégradation de l’offre arrivant au 16 décembre ?

Il y a certainement une partie d’explication ! Il est évident que passer de 27 à 50 mn a amené certains usagers à trouver d’autres solutions. On peut voir aussi dans l’augmentation de la moyenne de fréquentation sur la N1 à 7h comme un élément de réponse… Il y a eu sans aucun doute un transfert partiel de la N2 sur la N1 !

D’autre part, voir une moyenne à plus de 550 passagers sur le Léman à 7h sur la N1 pose à notre sens un sérieux problème de sécurité !

Les conditions de sécurité à bord d’un bateau ne sont pas celles d’un train, mais se rapprochent plus de celles d’un avion. Le Lac Léman sait se montrer parfois virulent même en dehors d’une tempête annoncée…et la prévision météo n’est pas encore une science exacte !

C’est pourquoi nous allons activer une hypothèse déjà évoquée lors des rencontres avec la direction de la CGN : demander de doubler très rapidement cette traversée de façon à désengorger le Léman.

Novembre 2013

Les chiffres de la fréquentation des traversées pendulaires (avant 9h) à fin novembre 2013  montrent une situation contrastée sur les 3 lignes N1, N2 et N4. Si on compare le nombre de passagers sur la période janvier-novembre 2013 à la même période en 2012 :

  • La N1 montre une augmentation constante de 12% stable depuis avril
  • Par contre, la N2 montre une érosion certaine puisqu’en mars, elle affichait une croissance de +23%, alors qu’elle était tombée à +14% en octobre. Fin novembre, la croissance a encore baissé à +11%.
  • Quant à la N4, le mois de novembre a été perturbé par 3 jours de suspension des traversées. Cela n’empêche pas la tendance haussière déjà constatée d’être toujours dans les mêmes taux à +27%.
 

Date de dernière mise à jour : samedi, 24 novembre 2018