Analyse décembre 2013

Des nouvelles encourageantes…

Ces dernières semaines ont été ponctuées par un certain suspense autour de la fermeture éventuelle du parking de Chens : fermera, fermera pas, décision dans un sens, puis démenti, et encore attente… !!! Aujourd’hui, l’officialisation de l’engagement du Sous-Préfet de ne pas fermer le parking et d’entreprendre les études nécessaires soulage les usagers de la N4. Cette première étape étant franchie, on peut passer à la suite, c’est-à-dire : discussion avec la CCBC pour obtenir un minimum d’entretien du bourbier actuel, discussion avec la CGN pour l’indemnisation en cas de suspension des traversées, et à plus long terme, réflexions pour ouvrir des traversées sur Yvoire en plus de Chens afin de répartir la charge et d’augmenter le nombre de traversées pour répondre à la demande.



Les chiffres de fréquentation à fin novembre montrent une situation quelque peu inédite puisque, pour la première fois depuis des années, la fréquentation d’une ligne, en l’occurrence la N2 montre une légère baisse ! Cela mérite qu’on s’y arrête un instant…Les lignes N1 et N4 continuent leur croissance et la situation à 7h à Evian est telle que la SCTL va demander à la CGN la mise en œuvre d’une doublure…



On ne peut évoquer les hausses constantes de la fréquentation des bateaux sans revenir sur une publication très intéressante du Conseil du Léman au sujet de la population lémanique et de la population de travailleurs frontaliers. Elle se concentre notamment sur la Haute-Savoie et les échanges avec les cantons de Vaud et Valais. On y apprend par exemple que le nombre de frontaliers haut-savoyards allant sur Vaud-Valais a augmenté chaque année de plus de 9% depuis 10 ans.



C’est dans ce contexte que la SCTL prépare un dossier spécial qu’elle adressera aux candidats aux prochaines élections municipales des 23 et 30 mars 2014. Il faut à ce titre rappeler que le vote couvre non seulement les conseillers municipaux mais également les représentants de la commune dans les communautés de communes. L’occasion est unique de sensibiliser les représentants politiques aux différents problèmes posés par le transport lacustre. Ce dossier est encore en cours d’élaboration.

Date de dernière mise à jour : dimanche, 15 Décembre 2013